Rechercher

Votre stress et le cortisol

Tout le monde parle du stress comme étant un facteur très néfaste pour le corps, mais connaissez-vous vraiment les effets et "réactions biologiques" de celui-ci ?

Pour mieux arriver à les comprendre, voici quelques pistes qui pourront vous aider.


Il existe deux sortes de stress.

Le stress aigu; généré par une série d'éléments imprévisibles pour lesquels vous sentez que vous n'avez pas de contrôle.


Le stress chronique; généré lors d'une exposition prolongée et répétée à de mauvaises situations. Ce qui amène la sécrétion de l'hormone du stress.


Et c'est exactement où je veux en venir... Je vous présente :

LE CORTISOL, aussi appelé "hormone du stress".

Le cortisol est une hormone sécrétée par des glandes situées au dessus de vos reins (glandes surrénales) lors de périodes intenses au niveau physique tout comme au niveau psychologique.


Le cortisol joue plusieurs rôles dans notre corps;


En premier lieu, il aide votre organisme à faire face à une période de stress, en mobilisant l’énergie nécessaire pour nourrir vos muscles, votre cerveau et votre cœur.


Il est aussi indispensable dans l’équilibre du sucre contenu dans votre sang ainsi que la libération de glucose en provenance des réserves de votre organisme. Vous savez, ce moment où vous manquez d'énergie et que vous allez puiser dans vos fameuses réserves ? Le cortisol est là pour vous aider.


Le cortisol possède aussi une action dans l'échange énergétique de vos graisses et vos protéines. Il agit comme anti-inflammatoire naturelle et c'est donc sans surprise qu'il participe à la régulation de votre pression artérielle.


Mais il faut savoir que le taux de cortisol contenu dans votre sang diffère entre les heures du jour et de la nuit. Normalement à son maximum le matin (7h à 9h), il devrait diminuer tout au long de la journée pour être à son plus bas le soir. La sécrétion de mélatonine (magnifique hormone du sommeil) augmente donc automatiquement lorsque votre taux de cortisol diminue afin de vous laisser dormir en paix. Pas toujours simple, mais il y a des trucs.


Pour vous aider à diminuer votre taux de cortisol et augmenter votre taux de mélatonine, commencer par tamiser les lumières de votre maison plus la soirée avance, prenez le temps de calmer votre système nerveux. Méditer au moins un 30 minutes avant d'aller vous coucher. Recentré vous sur vous-même. Sans télévision ou téléphone intelligent et laisser les pensées du boulot loin de vous. Vous êtes les maîtres de votre cortisol et vous avez tout ce dont vous avez besoin pour lui dire d'aller faire dodo.


Et quand cela ne fonctionne pas... il y a toujours les massages ! ;)

Source: passeport santé / figaro santé

27 vues

Ma nouvelle adresse : O Chic Salon de Coiffure, 508-C, avenue Jules-Choquet, Sainte-Julie, QC

© 2021 Tous droits réservés - Site internet créé par Carl Hurtubise